Les tendances et usages du digital

Les tendances et usages du digital

Le secteur du marketing digital est en perpétuelle évolution, et connaît une croissance extraordinaire depuis quelques années. Alors, aujourd’hui, quelles sont les tendances dominantes sur ce marché ? Quelles sont celles qui perdurent depuis plusieurs années et celles qui émergent et s’imposent de façon très rapide ?

L’optimisation de l’expérience client : les parcours clients évoluent et aujourd’hui, la priorité pour la majorité des entreprises mondiales est de comprendre les intentions de leurs clients. Les entreprises doivent s’adapter aux nouveaux besoins des clients afin de leur offrir la meilleure expérience client possible. Cependant, il existe des inégalités entre les entreprises disposant d’un budget leur permettant de s’adapter au client, et celles ayant des ressources plus limitées.

La collecte des données : la tendance est à la personnalisation de l’expérience client. Pour cela, les entreprises collectent des données sur leurs clients, et les utilisent afin de leur proposer des contenus ou des produits toujours plus adaptés à leurs besoins. La multiplication des appareils et des points de contact facilite cette collecte et les grandes entreprises disposent aujourd’hui d’énormément d’informations utilisateurs. L’objectif de cette récolte de données est bien entendu de toucher les internautes avec le bon produit, au bon moment, avec le bon message. 

Le machine learning : l’automatisation du marketing est la conséquence de l’accélération de la collecte de données. En effet, l’homme ne pouvant plus traiter cette masse d’informations en perpétuelle évolution, ce sont les outils « automatisés », utilisant des algorithmes, qui prennent le relai. Google Ads par exemple prend en compte plus de 70 millions de signaux pour effectuer son arbitrage quant à l’affichage d’une annonce !

L’influence marketing : en 2020, le marketing d’influence a pris une autre dimension, notamment avec l’explosion d’Instagram qui compte plus d’un milliard d’utilisateurs actifs par mois. Les marques se tournent de plus en plus vers les influenceurs et leurs communautés pour promouvoir leurs produits. Qu’il s’agisse de micro-communautés ou de communautés de masse, leur engagement auprès des influenceurs est tel que les entreprises font de plus en plus le choix de ce canal de communication. 

Le snack content : en 2021, plus de 80% du trafic web sera en format vidéo. L’arrivée fracassante de TikTok, l’augmentation de l’utilisation des storys ou encore des formats IGTV sur Instagram, on assiste de plus en plus à la mise en ligne de formats intéractifs et vidéos « courtes », consommables rapidement, ce que l’on appelle du « snack content ». Les internautes veulent pouvoir consommer du contenu court, pour passer rapidement d’un contenu à un autre. Les marques doivent elles aussi s’adapter à cette nouvelle façon de communiquer pour atteindre leur cible.

Le voice marketing : en 2021, plus d’1,6 milliards de personnes utiliseront un assistant vocal de façon régulière. Alexa de chez Amazon, Google Home de chez Google ou encore Siri de chez Apple dominent ce marché et ont d’ailleurs signé un accord permettant aux appareils d’une même habitation d’échanger entre eux, même s’ils sont de modèles et de marques différentes. Si aujourd’hui les possibilités de publicités via ces outils sont très fines, nous pouvons imaginer un jour des annonces qui s’afficheraient en réponse à une recherche par commande vocale.

Sources : Siècle Digital, le Blog Du Modérateur