L’essor des formations à distance
formation à distance

L’essor des formations à distance

L’année 2020 aura été une année particulière, et même si elle a été synonyme de ralentissement d’activité pour beaucoup de secteurs, elle a également été un formidable accélérateur dans la mutation de certains domaines.

Les périodes de confinement ont poussé les entreprises à s’adapter, à trouver de nouveaux modèles pour réussir à maintenir leur activité tout en respectant les nouvelles règles qui étaient dictées. Le marché de la formation en a largement été impacté : les organismes de formation ont dû se réinventer en proposant des sessions de formations en ligne.

Il est vrai que certains acteurs de la formation proposaient déjà des parcours en ligne, bien avant la crise de la Covid-19, mais les formations à distance ne représentaient alors que 10% des demandes (données de la Fédération de la formation professionnelle), les 90% autres étant pour des sessions en présentiel. Alors à l’annonce du confinement, tous ont dû s’adapter, avec plus ou moins de facilités.

En effet, avec l’incitation à la formation offerte par l’État dès le mois de mars, les demandes d’inscriptions à des sessions dispensées par des organismes de formation ont bondi de 30%. Les acteurs étaient donc face à deux urgences : une demande en hausse, et l’impossibilité d’organiser des sessions en présentiel. La transition vers le numérique devenait incontournable.

Et pour certains, cette transition fut parfois assez complexe. Certaines entreprises ont dû développer une culture numérique à laquelle elles n’étaient pas habituées : fabrication de supports, connaissance des outils de visioconférence, etc. Car transformer une session présentielle en session virtuelle n’est pas si simple. L’interactivité du cours notamment doit être repensée, elle est essentielle pour capter l’attention de l’apprenant et lui permettre d’apprendre dans les meilleures conditions possibles.

Le formateur dispose également d’un rôle crucial pour accompagner les cours et répondre aux interrogations des participants, et dans une session à distance, les rapports changent profondément. Car, contrairement à des sessions de formation en présentiel, il doit réussir à maintenir le dynamisme et l’interactivité de son cours, tout en étant derrière son écran.

Au-delà de l’adaptation des supports de cours et de la dynamique des sessions, la question technologique se pose également. Les outils du numérique offrent une large palette de possibilités afin de repenser les formations, pour les rendre ludiques et efficaces. C’est le cas des plateformes e-learning, qui permettent de confectionner des parcours où l’apprenant est autonome, et avance dans son parcours de formation grâce à des supports textes ou vidéos par exemple. L’utilisation d’une plateforme e-learning combinée avec des sessions de formations à distance via visioconférence permet de rythmer le parcours de formation, et d’échelonner les programmes tout en conservant une bonne interactivité.

Enfin, n’oublions pas que le passage du présentiel vers le distanciel offre un avantage non négligeable : il permet d’effacer la distance géographique et donc peut permettre à des apprenants de suivre des formations qui ne sont normalement pas facilement accessibles depuis leur ville de résidence. Ce n’est désormais plus le cas ! Grâce au distanciel, il est possible de suivre une formation depuis n’importe quel endroit.

L’année 2020 touche à sa fin et aujourd’hui, bon nombre d’organismes de formations ont totalement repensé leur offre et sont devenus accessibles à tous. Et vous, avez-vous pris part à cette transformation numérique ?